Marie-Jeanne Meyer, 17 ans, a disparu le 18 juin vers 18h à Tournon-sur-Rhône. Photo fournie par la gendarmerie.
Marie-Jeanne Meyer, 17 ans, a disparu le 18 juin vers 18h à Tournon-sur-Rhône. Photo fournie par la gendarmerie. — GENDARMERIE NATIONALE / AFP

ENQUÊTE

Meurtre de Marie-Jeanne: Les gendarmes ont relâché un potentiel suspect

l a été arrêté le jour même du meurtre de la jeune fille...

Sans le savoir, les enquêteurs ont eu entre les mains celui qui est présenté comme le témoin-clé dans le meurtre de Marie-Jeanne, la lycéenne de 17 ans tuée à Tournon-sur-Rhône, en Ardèche en juin dernier.

Alors que l’affaire patine, c’est M6 qui a révélé cette information ce week-end. Ce jeune homme de 20 ans, originaire de la région et déjà connu pour des faits de violences, avait été interpellé après avoir agressé une coiffeuse dans son salon, à une trentaine de kilomètres des lieux du drame, le jour même du meurtre. Lors de sa garde à vue, son ADN avait été prélevé. Il avait ensuite été admis dans un hôpital psychiatrique, puis libéré, avec une convocation au parquet de Valence le 19 octobre en poche.

«La meilleure solution à l’époque»

Or, les enquêteurs ont découvert que sur la scène du crime de Marie-Jeanne, de l’ADN de ce même homme a été retrouvé. Sauf que depuis mi-juillet, rapporte M6, celui-ci n’a plus donné signe de vie.

La chaîne a par ailleurs révélé que la coiffeuse avait écrit au procureur de Valence, pour comprendre pourquoi son agresseur avait été laissé libre. «Vous n'êtes pas sans savoir qu'il s'agit d'un individu dangereux et qui plus est multirécidiviste (...). Cet homme est malade, il faut le contraindre à des soins avec un suivi sérieux avant qu'il ne finisse par tuer quelqu'un ou se faire tuer lui-même».

Interrogé par France info mardi matin, le procureur de Valence a répondu que cette libération était «la meilleure solution à l’époque». Le jeune homme n’avait pas blessé la coiffeuse, il était simplement armé d’un épluche-légumes. C’est le compagnon de la victime qui l’avait désarmé. Marie-Jeanne, elle, a été retrouvée carbonisée. L’homme est désormais activement recherché par les gendarmes.