Guérande: Elle trouve une dent dans sa chipolata

B.D.

— 

Après une dent trouvée dans un steak haché à Angers en août dernier, c'est une habitante de Guérande, en Loire-Atlantique, qui a retrouvé, lundi, une dent plombée à l’intérieur d’une chipolata qu’elle était en train de manger, rapporte Ouest France ce mardi. La mésaventure est arrivée lundi à Claudine Dosset âgée de 61 ans, alors qu'elle déjeunait en compagnie de son mari, raconte le quotidien.

Entamant une chipolata, elle sent «quelque chose de dur» dans la bouche, rapporte son mari, Jean-Paul Dosset, 61 ans, gendarme à la retraite. Claudine retire alors de sa bouche une molaire plombée sur pivot. «Ce n’était pas à moi, je n’ai pas de dent sur pivot», affirme la Guérandaise. «Pas à moi non plus, renchérit l’époux, j’ai deux dentiers.» Problème: le couple ne se souvient plus de l'endroit où ont été achetées les saucisses, surgelées. La barquette, qui porte le nom d’un atelier de viandes et salaisons de Normandie, «était dans le congélateur depuis plusieurs mois.»

En août, une Angevine avait découvert une dent humaine couronnée, de deux centimètres de long, avec la racine dans un steak haché, et «avait été ensuite victime d’une intoxication alimentaire. Mais l’analyse toxicologique avait conclu que la viande de la barquette n’était pas responsable», rappelle Ouest France.