Bianco souhaite entendre Strauss-Kahn

— 

Jean-Louis Bianco, député socialiste et ancien secrétaire général de l'Elysée, était hier invité de l'émission « Mardi politique » sur RFI, en partenariat avec 20 Minutes et Le Point. Il a affirmé que les propos de Michel Rocard – pour qui Dominique Strauss-Kahn a « une maladie mentale qui est la difficulté à maîtriser ses pulsions » – étaient « un peu n'importe quoi ». S'il estime « hors de question » que DSK se présente aux primaires, il assure toutefois qu'il est une « voix importante pour les socialistes » et « souhaite l'entendre ». Grand soutien de Ségolène Royal, Bianco a assuré que la candidate aux primaires socialistes, dotée d'une « force indestructible », avait « toujours un coup d'avance » sur les autres candidats, « concernant la sécurité, un problème majeur dans ce pays », mais aussi « la croissance verte, le donnant-donnant et le gagnant-gagnant ». « Le PS est en train de se royaliser », a-t-il ajouté, convaincu qu'elle sera en tête du premier tour, donc excluant toute alliance pour l'heure. F. V.