Seine-Saint-Denis: Tabassé après des menaces sur Facebook

E.O.

— 

Un jeune homme de 24 ans a été passé à tabac le 14 août dernier à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) par un groupe de personnes lui reprochant des menaces émises sur Facebook, rapporte la Préfecture de police de Paris dans un communiqué.

En fin d’après-midi ce jour là, la victime est prise à partie dans un parc par deux garçons et deux filles, dont une l’accuse d’avoir proféré des menaces à son encontre sur le réseau social. Le ton monte, les insultes fusent et un garçon du groupe donne un coup de tête au jeune homme. Ce dernier tombe alors à terre, inconscient, et continue à recevoir de nombreux coups de pied.

Souffrant de multiples fractures crâniennes, l’homme est hospitalisé et se voit prescrire 21 jours d’interruption totale de travail. Il porte plainte le 17 août, et admet avoir menacé une jeune fille du groupe sur Facebook, à cause d’un prêt de 50 euros. Convoquée, la femme avoue avoir cherché à se venger et révèle l’identité de l’auteur des coups, en l’occurrence son cousin. Ce dernier, âgé de 27 ans, est arrêté et écroué à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. La jeune fille a quant à elle été laissée libre.