Affaire DSK: Kenneth Thompson demande la récusation du procureur, Nafissatou Diallo porte plainte en France

JUSTICE L'avocat de Nafissatou Diallo, qui réclame la nomination d'un procureur spécial, a abattu sa dernière carte...

M.P. avec Reuters et AFP

— 

Nafissatou Diallo arrive au bureau du procureur Cyrus Vance Jr. à New York avec son avocat, Kenneth Thompson, le 27 juillet 2011.
Nafissatou Diallo arrive au bureau du procureur Cyrus Vance Jr. à New York avec son avocat, Kenneth Thompson, le 27 juillet 2011. — AFP PHOTO / TIMOTHY A. CLARY

Un dernier coup de bluff? Kenneth Thompson, l’avocat de Nafissatou Diallo, a officiellement demandé la récusation du procureur de Manhattan Cyrus Vance lundi. L’avocat a joué sa dernière carte avant le rendez-vous de sa cliente ce lundi avec le procureur, lors duquel l’abandon des charges contre Dominique Strauss-Kahn a été annoncé.

«En raison des actions du DA (District Attorney), d'abus de confiance, de traitement injuste, d'opinions biaisées et de préjugés, le DA n'a pas la compétence requise pour juger ce cas», peut-on lire dans un mémorandum soumis à la Cour suprême. Il demande donc la nomination d'un procureur spécial pour «restaurer la confiance» et assurer que des «poursuites justes» soient menées contre Dominique Strauss-Kahn.

Nafissatou Diallo porte plainte en France

A l’issue de l’audience du 1er juillet, où le juge Obus avait décidé de libérer sous caution DSK, Kenneth Thompson avait déjà fait part de sa volonté d’avoir un nouveau procureur. Cyrus Vance avait en effet affirmé qu’il avait des doutes sur la «crédibilité» de la femme de chambre qui accuse DSK d'agression sexuelle et de tentative de viol.

Par ailleurs, Nafissatou Diallo va déposer plainte en France mardi pour tentative de subornation de témoin contre un adjoint au maire de Sarcelles, a dit lundi à l’AFP l'avocat Thibault de Montbrial, relais en France du cabinet Thompson qui défend Mme Diallo à New York.

La défense de Nafissatou Diallo accuse cet adjoint du maire François Pupponi, proche de DSK, d'avoir fait pression sur une femme qui affirme avoir eu une liaison avec Dominique Strauss-Kahn, pour la dissuader de témoigner.