Haute-Garonne: Mystérieux meurtre d'un ancien exploitant agricole

ENQUÊTE n employé de son fils l'a enlevé et tué, après avoir demandé une rançon...

M.P. avec Béatrice Colin, à Toulouse

— 

La SRPJ de Toulouse enquête sur l’étrange meurtre d’un ancien exploitant agricole de Villeneuve-Lécussan (Haute-Garonne). D’après les premiers éléments de l’enquête, la victime, âgé de 75 ans, aurait été tuée par un employé de l’exploitation agricole qu’il a transmise à son fils. Le suspect a mis en scène un enlèvement et une demande de rançon, précise le procureur de Toulouse Michel Valet.

L’affaire débute vendredi matin quand, après être rentrée de chez le coiffeur, l’épouse de la victime constate l’absence de son époux.  Elle trouve une lettre anonyme lui réclamant une rançon de 500.000 euros si elle souhaite revoir son mari vivant. Elle alerte immédiatement les policiers et la SRPJ de Toulouse prend l’enquête en main.

Une corde autour du cou

Dans la journée, un employé de l’exploitation agricole familiale, gérée désormais par le fils, prend contact avec la famille, par texto. Cet homme de 42 ans, salarié depuis un an,  explique qu’il est lui aussi pris en otage. Mais les policiers, à son domicile, trouvent dans son panier à linge un pantalon portant des traces de sang, du sang humain correspondant à celui du septuagénaire, a rapporté le procureur. Le suspect a été interpellé dans la région dimanche soir. Il a amené les enquêteurs jusqu’au corps de la victime, caché dans un sac agricole dans un champ de maïs, les mains liés et une corde autour du cou.

D’après les premières constatations, il a été étranglé. La victime aurait été tuée dès vendredi, date de son enlèvement. Ce qui ne colle pas avec la demande de rançon. L’autopsie, qui s’est déroulée ce lundi matin, devrait permettre d’éclaircir ce point. Le suspect entretenait de mauvaises relations avec la victime. Ce père de famille de deux enfants, qui connaît de grosses difficultés financières, doit être déféré auprès d’un juge mardi en vue d’une mise en examen.