Affaire Bissonnet: La demande de remise en liberté du vicomte d'Harcourt rejetée

E.O. avec AFP

— 

La chambre d'instruction de la cour d'appel de Montpellier a refusé la demande de remise en liberté déposée par Amaury d'Harcourt, condamné à 8 ans de prison pour complicité d'assassinat dans l'affaire Bissonnet, a-t-on appris ce vendredi de source judiciaire.

Le vicomte Amaury D'Harcourt a été condamné pour avoir caché l’arme qui a servi à tuer Bernadette Bissonnet, le 11 mars 2008. La femme avait été tuée de plusieurs coups de fusil dans la villa du couple, près de Montpelliet.

Jean-Michel Bissonnet,l’époux de la défunte, a quant à lui été condamné à 30 ans de réclusion pour ce meurtre.  Méziane Belkacem, l’homme d’entretien du couple qui avait avoué avoir abattu la femme à la demande de son patron et en échange de 30.000 euros, a été condamné à 20 ans de réclusion.