Marseille: Un homme fiché au grand banditisme abattu dans le centre

© 2011 AFP

— 

Souhel Hanna-Elias, fiché au grand banditisme et l'un des anciens lieutenants de Francis le Belge, a été abattu vendredi vers 10h30 de quatre balles dans un cybercafé du centre de Marseille, a-t-on appris de sources concordantes.

Né en 1956, l'homme surnommé «Joël le Turc», bien connu des services de police et déjà condamné pour braquage et association de malfaiteurs, a été tué par deux hommes non masqués venus à moto, alors qu'il se trouvait dans un cybercafé de la rue Saint-Sébastien située à proximité de la place Castellane (6e arrondissement), dans le centre, selon des sources proches de l'enquête.

Décédé sur place

«Il était attablé devant un ordinateur du cybercafé quand deux hommes sont arrivés à moto et ont fait feu sur lui, plusieurs coups de feu de gros calibre, et il en est mort», a déclaré à l'AFP Christophe Barret, procureur adjoint de la République de Marseille, qui dans l'immédiat n'a pas confirmé formellement l'identité, une vérification des empreintes digitales étant en cours.

Selon une source proche de l'enquête, l'homme aurait été touché de quatre balles de calibre 11-43. Selon les marins-pompiers, il a été atteint à la tête et est décédé sur place, les manoeuvres de réanimation ayant été infructueuses.

Une femme présente dans le cybercafé a été transportée en état de choc à l'hôpital de la Conception, ont précisé les marins-pompiers. Elle n'accompagnait pas la victime, a précisé le procureur adjoint. Cet assassinat est un nouvel épisode dans une série de règlements de comptes qui depuis des mois ensanglantent la cité phocéenne, qu'ils touchent le grand banditisme ou des affaires de trafics de stupéfiants.

Le 20 juillet, Roland Gaben, également membre du grand banditisme, avait été abattu d'une dizaine de balles dans un quartier résidentiel proche de l'hôpital Nord (15e arrondissement).