Femme enceinte carbonisée à Rennes: Ce que l'on sait sur l'enquête

ENQUÊTE e point sur les dernières révélations dans l’affaire Anne Caudal...

J. M.

— 

Francoise Caudal, la tante d'Anne Caudal, montre des photos de la jeune femme enceinte disparue depuis une semaine dans la région de Rennes, le 15 juillet à Sulniac.
Francoise Caudal, la tante d'Anne Caudal, montre des photos de la jeune femme enceinte disparue depuis une semaine dans la région de Rennes, le 15 juillet à Sulniac. — S.SALOM-GOMIS/SIPA

Le corps d’Anne Caudal, enceinte de quatre mois et disparue près de Rennes, a été retrouvé mercredi, carbonisé. Son compagnon et la femme de celui-ci, avec laquelle il entretenait une relation peu claire, ont reconnu être impliqués. 20Minutes fait le point.

La disparition
L’alerte a été donnée le dimanche 10 juillet par Christophe, le compagnon d’Anne Caudal dont elle attend un enfant. Sa voiture est garée devant chez elle, la jeune femme a disparu, laissant sur place toute ses affaires, à l’exception de son sac à main. Son téléphone portable est sur messagerie.

L’angoisse du père et du compagnon
«Elle était tellement heureuse d'avoir son bébé. C'est une femme rayonnante, pétillante de bonheur», raconte son père, qui ne veut pas croire que sa fille s’est enfuie. Christophe fait part, des sanglots dans la voix, de son inquiétude, craignant une «mauvais rencontre». «Une manipulation pareille, une comédie pareille, c'est impensable», s’étrangle aujourd’hui Gilles Caudal, se souvenant qu’«il partait dans des crises de larmes, il faisait les recherches avec nous».

La découverte du corps
Tout se déclenche après le placement en garde à vue mardi de Christophe et son ex-femme, dont il n’est pas divorcé et qu’il a quittée peu de temps avant pour Anne, sa maîtresse. Christophe avoue partiellement les faits, et sa femme conduit les enquêteurs sur le chemin où le corps calciné d’Anne Caudal est retrouvé, sur la commune de Nouvoitou. Selon les policiers, Anne Caudal aurait été étranglée le jeudi 7 juillet, après une dispute à son domicile. Le lendemain, Christophe aurait appelé son ex pour déplacer le corps.

Les révélations sur la double vie du compagnon
C’est justement cette proximité avec la femme dont il était censé être séparé qui pourrait être à l’origine de la dispute fatale. Car Christophe menait une double vie et partageait son temps entre ses deux foyers. «Les choses semblaient compliquées au sein du couple. Il avait pris un avocat pour divorcer, mais ils vivaient toujours ensemble», a indiqué le parquet.