Fillette défigurée par un bull-terrier: Une pétition contre l'euthanasie du chien

ACCIDENT Elle avait recueilli 2.500 signatures ce vendredi...

C. F.

— 

«Nous sommes contre l'euthanasie de Prince et sommes persuadés qu'une bonne famille existe quelque part pour lui. Il mérite une autre chance.» Prince n’est autre que le bull-terrier qui a mordu au visage une petite fille de 4 ans samedi dernier à Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais. L’enfant est défigurée à vie, son nez et une de ses oreilles ayant été arrachés.

Les signataires de la pétition en ligne – ils étaient 2.500 ce vendredi en début d’après-midi – estiment que le sort réservé à l’animal est «injuste». Le chien, âgé de 7 ans, doit être euthanasié à la demande de ses propriétaires. Ces derniers ont également porté plainte contre la SPA du Boulonnais, où Prince avait été adopté. Ils reprochent à l’institution de ne pas les avoir informés du fait que la bête s'en était pris au cadavre de son maître - mort de causes naturelles une quinzaine de jours auparavant - pour se nourrir. Ce que la directrice de la SPA du Boulonnais dément.

Comportement normal

«Le fait qu'il dévore son ancien propriétaire décédé depuis une quinzaine de jours ne démontre pas une agressivité de la part du chien. Son instinct de survie a pris le dessus et les deux accidents sont totalement différents», déclarent les auteurs de la pétition.

Un vétérinaire qui avait examiné le chien avait estimé qu'il avait un comportement normal. Le bull-terrier n'est pas classé parmi les chiens dangereux.

Le parquet de Boulogne-sur-Mer a ouvert une information judiciaire contre X pour «blessures involontaires» afin de rechercher d'éventuelles responsabilités pénales des différents protagonistes de l'affaire.