Affaire DSK: Nafissatou Diallo pourrait déposer plainte en France

B.D.

— 

Kenneth Thompson et Douglas Wigdor, les avocats de Nafissatou Diallo, la victime présumée de DSK à New York, envisagent toutes les possibilités juridiques à la disposition de leur cliente, rapporte ce jeudi le Parisien.

Ils n’exclueraient donc pas de déposer plainte pour agression sexuelle, séquestration, viol et tentative de viol contre DSK à Paris, puisque, selon le Code pénal, «la loi pénale française est applicable aux crimes et délits commis par des Français hors du territoire de la République si les faits sont punis par la législation du pays où ils ont été commis».

Le parquet de Paris aurait ensuite trois mois pour déclarer si la plainte est recevable. Si elle l’était, une enquête préliminaire serait ouverte ou un juge saisi. Cependant, si DSK était entre-temps jugé aux Etats-Unis , il ne pourrait l’être une seconde fois en France pour les mêmes faits, qu’il ait été relaxé ou condamné sur le territoire américain. «Sauf à identifier des faits délictueux ou criminels différents», indique au quotidien Me Jean-Michel Scharr, avocat spécialiste du droit des victimes.