Les pompiers lyonnais mettent le feu sur le Web

14-JUILLET Les casernes misent sur des clips décalés pour attirer les foules mercredi soir à leur bal annuel...

Frédéric Crouzet
— 
Le flash-mob des pompiers de Saint-Priest sur «Beat it», de Michael Jackson.
Le flash-mob des pompiers de Saint-Priest sur «Beat it», de Michael Jackson. — 20Minutes

Les pompiers, stars du Web. Pour attirer les spectateurs à leur traditionnel bal mercredi soir et jeudi, deux casernes du Grand Lyon ont choisi cette année de faire leur pub en vidéo sur Internet. Avec un certain succès.

Les soldats du feu de Villeurbanne-Cusset ont mis en ligne fin juin un lipdub délirant, un plan séquence de cinq minutes où ils font découvrir leur caserne en chantant en play-back sur «The kids aren’t alright», de The Offspring. «Comme il y a beaucoup de bals de pompiers dans l’agglomération, et donc de concurrence, nous avons fait ce lipdub pour nous démarquer et attirer des gens. C’est une opération de communication qui ne coûte rien, notre budget pour le bal est limité», explique le caporal Alain Rullet, membre du bureau du cercle de la caserne.

Avec cette vidéo, déjà vue par 13.600 personnes, les pompiers espèrent attirer plus d’un millier de spectateurs à leur bal. «Mais on n’a pas fait le buzz comme à Saint-Priest», reconnaît Alain Rullet.



Flashmob monstre à Saint-Priest

Leurs collègues de l’est lyonnais ont réalisé une chorégraphie sur «Beat It», de Michael Jackson. Ils dansent en uniforme et tenue de feu dans la cour de la caserne et invitent les internautes à se joindre à eux les 13 et 14 juillet pour une grande flashmob.

Mise en ligne le 18 juin, quelques jours avant la date anniversaire de la mort du chanteur, leur vidéo a cartonné: 120.000 vues sur YouTube, une diffusion sur des chaînes américaines. «On a agrandi la piste de danse, commandé plus de boisson, mais on risque de devoir refuser du monde», constate un sapeur-pompier de la caserne, où 2.500 personnes sont attendues mercredi soir et jeudi.