La Ville de Paris lance son plan canicule et encourage les réseaux de solidarité

© 2011 AFP

— 

Le maire de Paris Bertrand Delanoë a lancé ce mardi le «plan canicule 2011» et salué l'action des réseaux de solidarité qui luttent efficacement contre l'isolement des personnes âgées.

Entouré de plusieurs de ses adjoints, dont Liliane Capelle, chargée des seniors et du lien intergénérationnel, Bertrand Delanoë s'est rendu dans le quartier des Batignolles (17e arrondissement) au Café des petits frères des Pauvres, pour rencontrer les membres du réseau «Voisin'Age».

Voisin'Age fonctionne dans les 17e et 18e

Cette organisation, mise en place il y a deux ans par les petits frères des Pauvres, compte actuellement 170 personnes qui entretiennent chacune des contacts avec des personnes âgées de leur quartier, en prenant des nouvelles, en leur rendant visite, en faisant leurs courses, en les emmenant en promenade ou chez le médecin.

Voisin'Age fonctionne actuellement dans les 17e et 18e arrondissements de Paris et projette d'élargir son action à la capitale toute entière.

Diffusion de messages de prévention

Le maire de Paris a salué cette «solidarité intergénérationnelle» qui contribue grandement à l'efficacité du plan canicule. Il a rappelé l'action des «Commerçants solidaires de Paris» (350 crémiers, boulangers, fleuristes, bouchers ou pharmaciens) qui se sont engagés à distribuer les informations sur les mesures à prendre en cas de grosse chaleur.

Le plan canicule 2011 prévoit notamment la diffusion de messages de prévention, l'ouverture de locaux rafraîchis, des visites à domicile, la plate-forme d'appel téléphonique Chalex, etc... Les personnes âgées peuvent -«doivent» dit la mairie- s'inscrire sur ce fichier Chalex (au 39 75) pour être contactées régulièrement quand la canicule atteint le niveau 2. Actuellement, plus de 20.000 personnes sont inscrites.