Zouzou le renardeau retiré à sa famille d'accueil

JUSTICE La demande de report a été refusée par le procureur, le couple dénonce une manipulation du tribunal...

Julien Ménielle

— 

Photo non datée de Zouzou, renardeau menacé d'être retiré à la famillle qui l'a recueilli, près de Bergerac.
Photo non datée de Zouzou, renardeau menacé d'être retiré à la famillle qui l'a recueilli, près de Bergerac. — Famille Delanes

Dernière info 20h41: Le tribunal correctionnel de Bergerac a statué ce mardi: Zouzou va être retiré à ses propriétaires. A 20Minutes, la propriétaire s'est déclarée «dégoutée, choquée par la dureté des propos du procureur» et de l'absence d'avocat lors de l'audience. «On ne s'attendait vraiment pas à ça» a-t-elle regretté, craignant la confiscation prochaine de l'animal. «Ce soir, Zouzou dort chez nous. Mais demain? On ne sait même pas où on va l'emmener!», s'insurge-t-elle. 

Ils sont à l'audience, mais ils ont peu d'espoir. Certaine de voir sa demande de report acceptée, la famille menacée de se voir retirer Zouzou, le renardeau qu’elle a adopté à Bergerac, n'avait pas prévu de se rendre au tribunal ce mardi après-midi. Leur avocat a réussi à les prévenir in extremis que l'audience aurait lieu, mais leur dossier n'est pas prêt. «La décision n'a pas été rendue», a indiqué ce dernier à 16h30, sans nouvelles de ses clients, contactés en vain par 20Minutes.

«C'est voulu, ils ne voulaient pas qu'il ya ait trop de monde»

La famille de Zouzou se plaint de n’avoir reçu que tardivement des documents cruciaux dans cette affaire. «L'avocat n'a pas eu le temps de monter le dossier, regrette ce mardi Ana-Paula, contactée par 20Minutes. C'est voulu, ils ne voulaient pas qu'il y ait trop de monde.» «Je ne vais pas pouvoir plaider, mes clients sont injoignables», s'inquiétait plus tôt dans la matinée Jean-François Capoul, leur avocat.

«L’audience se tiendra comme prévu», avait indiqué lundi le tribunal de grande instance de Bergerac à 20Minutes. L'avocat, cependant, devait s'y rendre seul, supposant que celle-ci serait une formalité au cours de laquelle sa demande de report serait accordée. «Le procureur s’oppose au report», a-t-il déploré ce mardi. «Nous allons être appelés à la barre, une décision sera rendue», se désole Ana-Paula. Mais elle prévient déjà: «On fera appel».