Lacanau: Quelques reprises d'incendies, un camping évacué par précaution

© 2011 AFP

— 

L'incendie qui a détruit quelque 330 hectares depuis samedi à Lacanau (Gironde) n'était toujours pas maîtrisé lundi en milieu d'après-midi et un camping a été évacué à titre préventif en raison de «sautes de feu», a-t-on appris auprès des pompiers et des gendarmes.

«Le vent s'est levé et il y a des sautes de feu, c'est-à-dire des projections de particules incandescentes, qui amènent des reprises» d'incendies, a indiqué à l'AFP le capitaine Correia du Codis de la Gironde.

En raison «des fumées et des risques de sautes sur les toiles de tente ou équipements de camping inflammables», la décision d'évacuer le camping de Talaris a été prise vers 16H00, a-t-il ajouté.

«Les 1.000 à 1.200» vacanciers résidents du camping ont été «dirigés vers des zones de stationnement à proximité» où la municipalité à mis à disposition un terrain, a-t-on appris auprès de la gendarmerie qui coordonnait l'évacuation.

Présence de canadairs

Le complexe sportif de Lacanau a également été mis à disposition des personnes qui ne désiraient pas planter leur tente sur ce terrain provisoire.

Sur le front du feu, le Codis a indiqué que 170 pompiers équipés d'une quarantaine de camions et appuyés par des canadairs tentaient «de contenir les lisières» de l'incendie.

Par ailleurs, les canadairs occupés à Lacanau ont prêté main forte en début d'après-midi à la centaine de pompiers déployés pour lutter contre un autre incendie qui s'est déclaré sur la commune de Cestas, au sud de Bordeaux.

Pas d'évacuation pour le moment

Quinze hectares ont été détruits et l'hypothèse d'évacuation d'un lotissement se trouvant dans l'axe du feu a été envisagée avant d'être abandonnée. Une aire de service bordant l'autoroute A63 a été momentanément fermée tout comme une voie, ce qui a provoqué un ralentissement de six kilomètres.

Un autre incendie s'est déclaré lundi après-midi sur la commune de Luxey (Landes), ravageant une cinquantaine d'hectares, a indiqué à l'AFP le Codis des Landes. Quelque 125 pompiers étaient mobilisés, appuyés par une cinquantaine de véhicules et quatre avions bombardiers d'eau.

Aucune évacuation n'était pour l'heure envisagée, mais «deux quartiers de Luxey sont protégés», a précisé la même source.

Plusieurs départs de feu étaient également signalés en Charente, Charente-maritime, Creuse et Dordogne.