Tunisie: Les avocats de Ben Ali se retirent du procès par contumace

Avec Reuters

— 

Les avocats de Zine Ben Ali se sont retirés lundi du procès de l'ancien président tunisien, jugé par contumace pour trafic de drogue et d'armes, au motif que leur client ne bénéficiait pas d'un procès équitable. Renversé le 14 janvier, Zine Ben Ali est exilé en Arabie saoudite. Il a déjà été condamné en juin à 35 ans de prison pour vol et possession illégale de devises étrangères et de bijoux.

Son avocat Husni Beji a demandé lundi un délai pour tenter de convaincre l'ancien président de revenir en Tunisie afin d'y être jugé. Le juge Touhami Hafian a rejeté cette requête. «Dans ce cas, nous nous retirons de cette audience, qui ne respecte pas le droit à un procès équitable», a dit l'avocat.

L'audience a été suspendue et des membres du public ont alors lancé aux représentants de la défense: «Sortez! Vous trahissez la Tunisie en défendant Ben Ali» et «Vous auriez dû défendre les jeunes tués par les armes de Ben Ali». L'audience a repris en l'absence des avocats de la défense et le juge a commencé la lecture de l'acte d'accusation.