Le commissariat de Champigny-sur-Marne à nouveau pris pour cible

FAIT-DIVERS Le bâtiment a été visé par un «engin pyrotechnique» mais il n'y a eu ni dégâts ni blessé...

M.P.

— 

Après les interpellations, les représailles. Dans la nuit de dimanche à lundi, le commissariat de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, a de nouveau été pris pour cible. Un «engin pyrotechnique» a été lancé vers 1 heure du matin sur la porte du bâtiment, heureusement «sans faire de dégâts ni de blessés», a expliqué sur BFM TV le syndicaliste Frédéric Larive.

Il n’y a pas eu d’interpellation mais les caméras de surveillance montre un seul individu. «L’enquête commence», a-t-il ajouté. Et elle pourrait aller très vite car des empreintes ont été relevées, selon la chaîne d’informations. 

Climat tendu dans la ville

Le climat est très tendu dans cette ville du Val-de-Marne. Dans la nuit de samedi à dimanche, plusieurs jeunes s’en étaient pris au commissariat, à l’aide de barres de fer et de gros boulons. Ils auraient alors allumé des pétards et des fusées de feux d'artifice, puis s'en seraient pris aux policiers, sans faire de blessés.

Ils comptaient protester contre l'arrivée d'une unité de police spéciale chargée de patrouiller pour éradiquer les trafics.