Chronologiede dix-huit mois de détention

— 

30 décembre 2009. Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier ainsi que leurs trois accompagnateurs afghans sont enlevés à 60 km de Kaboul.

17 janvier 2010. Nicolas Sarkozy assure qu'ils sont vivants et déplorent leur « imprudence vraiment coupable ».

24 février 2010. Une libération semble acquise. Le président Nicolas Sarkozy appelle même les familles. « Ils ne sont plus dans leur prison. » Les heures passent, sans résultat.

12 avril 2010. Dans une vidéo diffusée sur Internet, les deux otages français demandent au chef de l'Etat de satisfaire les exigences des talibans.

24 septembre 2010. Durant l'été, les deux otages sont séparés pendant de longues semaines. Une libétration avant Noël est « probable » selon l'état-major.

29 décembre 2010. Les négociations patinent car de nombreux groupes de talibans ont participé à la séquestration. Les proches accusent l'Etat français de donner de « faux espoirs ».

29 juin 2011. L'Elysée annonce la libération des deux journalistes et de leur troisième accompagnateur.