Bactérie E.Coli: SEB en redressement judiciaire

SOCIETE La société SEB a fourni à Lidl des steaks hachés surgelés contaminés...

© 2011 AFP

— 

Sept enfants ont été hospitalisés mi-juin 2011 dans le nord de la France après avoir consommé de la viande hachée de la marque Steak Country fabriquée par SEB, et commercialisée chez Lidl dans le Nord-Pas-de-Calais. 
Sept enfants ont été hospitalisés mi-juin 2011 dans le nord de la France après avoir consommé de la viande hachée de la marque Steak Country fabriquée par SEB, et commercialisée chez Lidl dans le Nord-Pas-de-Calais.  — PHOTO AFP/ FRANCOIS NASCIMBENI

La société SEB, qui a fourni à Lidl des steaks hachés surgelés mis en cause dans l'intoxication d'enfants par une bactérie E.coli dans le nord de la France, a été placée lundi en redressement judiciaire avec une période d'observation de six mois, a annoncé la direction.

Guy Lamorlette, le patron de l'entreprise SEB, dont les ventes se sont effondrées en juin après la suspicion de contamination de certains lots de viandes, a déposé le bilan lundi après-midi auprès du tribunal de commerce de Chaumont en invoquant des problèmes de trésorerie.

«C'est un soulagement pour les salariés. On évite la liquidation», a réagi Eric Daouze, délégué FO chez SEB, qui espère désormais un redémarrage de l'activité de l'entreprise.

Suspension de la production

La société basée à Saint-Dizier (Haute-Marne), qui emploie 140 salariés, a suspendu sa production jeudi, faute de commandes.

Huit enfants du Nord et de l'Oise âgé de 18 mois à 8 ans sont tombés malades en juin après avoir, pour six d'entre eux, consommé des steaks hachés surgelés fabriqués par SEB et distribués par Lidl sous la marque Steak Country.

Ils ont été hospitalisés à Lille pour des diarrhées hémorragiques et des insuffisances rénales. Trois d'entre eux étaient toujours hospitalisés lundi soir, dont un petit garçon de deux ans dans le coma.