Procès en révision de Loïc Sécher: Le ministère public requiert l'acquittement

JUSTICE «Je crois convenable au bien de la justice que Loïc Sécher soit acquitté», a déclaré l'avocat général...

© 2011 AFP

— 

Loïc Sécher, condamné à 16 ans pour le viol d'une  adolescente qui s'est rétractée depuis, répond aux questions des  journalistes à bord d'une voiture d'un membre de son comité de soutien,  le 13 avril 2010, à sa sortie du Centre de Détention de Nantes.
Loïc Sécher, condamné à 16 ans pour le viol d'une adolescente qui s'est rétractée depuis, répond aux questions des journalistes à bord d'une voiture d'un membre de son comité de soutien, le 13 avril 2010, à sa sortie du Centre de Détention de Nantes. — F. PERRY/AFP PHOTO

Le ministère public a requis ce jeudi l'acquittement de Loïc Sécher, ancien ouvrier agricole de Loire-Atlantique rejugé par la cour d'assises d'appel de Paris après avoir vu sa condamnation pour viol annulée par la cour de révision.

«Je crois convenable au bien de la justice que Loïc Sécher soit acquitté», a déclaré l'avocat général, François-Louis Coste, à la cour d'assises d'appel de Paris. Loïc Sécher, 50 ans, avait été accusé de viols et d'agressions sexuelles fin 2000 par Emilie, une adolescente alors âgée de 14 ans, très fragile psychologiquement. Il avait été condamné en 2003 à 16 ans de réclusion, peine confirmée en appel l'année suivante et en cassation en 2005.

En 2008, Emilie, devenue majeure, s'était rétractée, avouant qu'elle avait menti et que Loïc Sécher ne lui avait rien fait. Elle a dit que «Loïc Sécher (était) en prison à cause (d'elle). (...) C'est aussi mon intime conviction», a déclaré l'avocat général. Loïc Sécher avait obtenu la révision en 2010. Entre-temps, il avait passé plus de 7 ans en prison, en clamant sans cesse son innocence.