Changer d'école en cours d'année, ça s'étudie de près

DÉMÉNAGEMENT transfert dans un autre établissement en cours d'année scolaire suppose une certaine préparation...

Romain Gouloumès

— 

Des enfants patientent devant une école primaire.
Des enfants patientent devant une école primaire. — Revelli / SIPA

Qui dit déménagement, dit en général changement d’établissement scolaire. S’il a lieu peu avant ou pendant la période estivale, aucun problème. En revanche en cours d’année, la démarche à suivre est un tantinet plus compliquée mais pas insurmontable. Le changement est généralement accepté par l’administration quand la raison est un déménagement. Mieux vaut cependant ne pas s’y prendre au dernier moment. Histoire de mettre toutes les chances de son côté, il est préférable de constituer le dossier d'inscription au moins un mois avant la date d’emménagement.

A l'école maternelle et élémentaire

Les parents doivent en premier lieu obtenir un certificat de radiation de la part de l’établissement où est scolarisé leur enfant, avant de pouvoir l’inscrire dans un autre. Ce certificat est délivré par le directeur de l’école. Direction ensuite la mairie du nouveau domicile. Le nombre de documents demandé varie d’une commune à une autre. Certains, à l’instar du livret de famille (ou l’extrait d'acte de naissance de l'enfant) et du justificatif de domicile, sont incontournables. La mairie délivre aux parents un certificat d'inscription dans la nouvelle école où sera affecté l’enfant. Là bas, l’inscription sera enregistrée pour de bon sur présentation des certificats de radiation et d’inscription obtenus plus tôt, et d’un document qui prouve que l’élève est à jour sur ses vaccins (carnet de vaccination par exemple).

Au collège et au lycée

Après obtention du certificat de radiation, rendu par le chef d’établissement, les parents doivent se rapprocher de l’institution qui relève de leur secteur ou de leur district si c’est un lycée. Les pièces à fournir au dossier d’inscription diffèrent selon les établissements. S’ajoutent d’ordinaire aux justificatifs de domicile, et aux certificats de vaccination, les bulletins de l’année écoulée, la décision du conseil d'orientation de fin de seconde… Faute de place dans les classes, c’est l'inspection académique du lieu de résidence qui s’occupera de l'affectation de l’élève.