Fuite au bac S: La moyenne d'obtention abaissée à 9 sur 20

ÉDUCATION elon une circulaire du ministère...

Céline Masfrand

— 

Luc Chatel visite une école élémentaire, le 15 avril 2011.
Luc Chatel visite une école élémentaire, le 15 avril 2011. — JS EVRARD/SIPA

Un bac S au rabais? Selon une circulaire du cabinet du ministre de l'Education nationale publiée par Le Monde daté de vendredi, les lycéens de terminales S devront obtenir une moyenne supérieure ou égale à 9/20 pour décrocher leur diplôme, contrairement au 10 de moyenne normalement requis. Une décision qui fait suite à la fuite concernant un exercice de probabilité de l'épreuve de mathématiques.

Dans cette circulaire intituée «Mesures prises suite aux soupçons de fuite», il est aussi stipulé qu'un étudiant qui obtient 7 de moyenne pourra accéder aux oraux de rattrapage. Dans cette même logique, l'étudiant qui obtient une moyenne de 11 au bac pourra donc décrocher la mention assez bien.

Points répartis sur les exercices 2 et 3

Luc Chatel avait annoncé mercredi que l'épreuve ne serait pas annulée et que seul l’exercice qui a atterri sur un forum Internet de jeux-vidéo, la veille de l’épreuve, ne serait pas comptabilisé dans la notation.

Ce jeudi matin, le ministre de l’Education nationale a détaillé sur RTL le mode de redistribution des points de l’exercice de probabilité en question, expliquant peu ou prou ce qui a été notifié dans la circulaire.  «Les quatre points de l’exercice seront répartis sur les exercices 2 et 3 de l’épreuve de maths», a précisé  Luc Chatel. D’après les premières copies tests prises au hasard, ce sont les exercices 2 et 3 de l’examen que «les candidats ont le mieux réussi», a indiqué le ministre. 

Ainsi, l’exercice 2, qui était initialement noté sur 4, sera noté sur 6. Le troisième exercice, à la base noté sur 7 points, sera, lui, noté sur 9. Concernant l’exercice 4, pas de changement de notation prévu, il restera noté sur 5 points.

«Au cas par cas»

Le ministre a également précisé que des instructions avaient été données pour étudier avec attention toutes les copies: «Nous allons, au cas par cas, examiner toutes les situations

Concrètement, les lycéens qui décrocheront une note comprise «par exemple entre 7 et 8», pourront accéder «au niveau de l’oral de rattrapage». Luc Chatel a clairement affirmé que les lycéens qui obtiendraient «entre 9 et 10» pourraient donc obtenir leur baccalauréat. Concernant les problèmes des mentions, le ministre a expliqué que les lycéens devraient avoir «entre 15 et 16» pour décrocher une mention très bien.

Même si le ministère entend se montrer indulgent dans la notation, il n’est en aucun cas question de «gonfler les notes», a-t-il souligné. Les barèmes sont ainsi réadaptés afin de rééquilibrer la perte de points de l’exercice de probabilité victime de fuite. La brigade de répression de la délinquance contre les personnes, en charge de l’enquête, n’a quant à elle pas encore avancé la moindre piste à ce sujet.