Près de six Français sur dix opposés à la dépénalisation du cannabis

© 2011 AFP

— 

Près de six Français sur dix (58%) sont opposés à une dépénalisation du cannabis contre 39% qui y sont favorables, selon un sondage Harris Interactive paru jeudi dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.

D'après cette enquête, 34% y sont tout à fait opposés et 24% plutôt opposés, alors que 27% s'y disent plutôt favorables et 12% tout à fait favorables. 3% sont sans opinion.

D'autre part, dans l'hypothèse où le cannabis serait dépénalisé, 50% ne croient pas à une diminution du trafic et de la délinquance et 55% excluent une meilleure capacité de l'Etat à mener des politiques de prévention plus efficaces.

En revanche, cela entraînerait un désengorgement de la justice selon 56% des sondés et un meilleur contrôle de la qualité de la drogue pour 50% des personnes interrogées.

Sondage réalisé du 17 au 20 juin auprès d'un échantillon de 1.653 personnes établi selon la méthode des quotas.