Etats-Unis: Air France enquête sur une employée qui aurait refusé d'ôter son voile

© 2011 AFP

— 

La principale organisation musulmane américaine assure mercredi qu'une employée d'Air France à Washington a été empêchée de travailler et renvoyée chez elle parce qu'elle refusait d'ôter son voile islamique, un incident qui a donné lieu à une enquête de la compagnie.

Dans un communiqué, le Council on American-Islamic Relations (CAIR) «appelle Air France à s'excuser» auprès d'une employée musulmane à l'aéroport Dulles de Washington, qui aurait été «renvoyée chez elle parce qu'elle refusait de retirer son voile islamique».

Interrogé par l'AFP, un porte-parole d'Air France a indiqué sous couvert d'anonymat que la compagnie était «actuellement en train d'enquêter» sur cette affaire, sans donner plus de précisions. L'employée a raconté à CAIR qu'on lui avait demandé, début juin, de retirer son voile en raison du code vestimentaire de l'entreprise. Suite à son refus, elle aurait immédiatement été renvoyée chez elle, selon son récit à CAIR.

L'organisation musulmane indique que la femme est une employée au contact de la clientèle, sans préciser si elle est hôtesse de l'air ou si elle travaille au sol.