Valérie Pécresse veut développer les facultés des licences

— 

Les parcours seront personnalisés.
Les parcours seront personnalisés. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

« Je veux faire de la licence un diplôme de référence pour les étudiants comme pour les employeurs. » Poursuivant son objectif de redorer le blason de la fac, la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a présenté hier les orientations de la nouvelle licence, qui verra le jour à partir de la rentrée 2012. Celle-ci reposera sur trois principes : l'exigence académique, la professionnalisation et la personnalisation.

Davantage d'heures de cours
Pour atteindre le premier but, le nombre d'heures de cours augmentera pour la moitié des licences. « Le seuil minimal sera de 1 500 heures par licence », a annoncé la ministre. Un bon moyen de faire taire ceux qui trouvent l'emploi du temps des étudiants un peu trop léger. Pour professionnaliser la licence, des référentiels fixeront bientôt les objectifs de chaque formation et les compétences à acquérir. « Chaque étudiant aura aussi la possibilité d'effectuer au moins un stage au cours de son cursus. » Et pour personnaliser l'enseignement, l'accompagnement des étudiants les plus fragiles sera renforcé (via le tutorat, les dispositifs de réorientation, etc.) alors que les meilleurs se verront proposer des parcours renforcés (bi-licences, préparation aux concours, etc.). Enfin, le contrôle continu sera privilégié.D. B.