Ségolène Royal dénonce « un manque de courtoisie »

— 

Ségolène Royal n'avait pas du tout apprécié de ne pas être invitée par Nicolas Sarkozy pour son déplacement sur la sécheresse, qui s'est déroulé en Charente, dans la région de la présidente de Poitou-Charentes. « Un manque de courtoisie », selon l'ancienne candidate. Alors Royal est venue. La socialiste a ainsi fait son entrée, tout sourire dans la salle omnisports où se tenait une table ronde avec le chef de l'Etat, avant de s'asseoir au premier rang et d'écouter sagement le Président.

« Politique politicienne »
« Mme Royal, est-ce que vous souhaitez prendre la parole ? », lui a demandé Nicolas Sarkozy à la fin de la table ronde, déclenchant des huées qu'il a immédiatement fait cesser. Et Royal a pris le micro pour égrener les initiatives locales qu'elle a prises en faveur des agriculteurs. « Ce n'est pas parce qu'on entre en période électorale qu'il faut tout politiser. Face à des crises et à une telle détresse des paysans français, il n'y a pas place pour la politique politicienne, ni pour des postures sectaires », a-t-elle confié à des journalistes.M. GO. avec Reuters