« Le tabagisme n'est pas une priorité »

— 

Yves Le Bur
Député UMP, membre de

la Commission des affaires sociales.
Comment expliquer que la vente de tabac aux mineurs, interdite par le plan cancer de 2003, puis en 2009 grâce à la loi HPST,

soit encore largement tolérée ?
La lutte contre le tabagisme n'est pas une priorité du gouvernement. Ce n'est pas parce qu'un ministre se rend chez un buraliste pour voir si la loi est respectée que cela va faire peur à tous les autres. La seule façon de la faire respecter, c'est le contrôle et le testing, pratiqués en France par les seules associations de consommateurs. J'avais interrogé un préfet à ce sujet et il m'a répondu qu'à sa connaissance, aucun contrôle n'avait jamais été effectué dans sa préfecture. J'ai envie de dire, Monsieur le Président, soyez aussi sévère avec la lutte contre le tabac qu'avec celle pour la sécurité routière. recueilli par I. G.