Bac: Quelles sont les nouvelles potions magiques des bacheliers stressés?

SANTE Des «drogues» sans ordonnance fleurissent en pharmacie. Un coup de pouce -pas toujours nécessaire- pour les lycéens tendus en période pré-bac...

Céline MASFRAND

— 

Résultats du «Bac 2010» dans un lycée de Toulouse, 7 juillet 2007.
Résultats du «Bac 2010» dans un lycée de Toulouse, 7 juillet 2007. — BORDAS/SIPA/1007071204

Tic, tac, tic, tac... Le chrono est lancé pour la première épreuve de philosophie du baccalauréat qui aura lieu le 16 juin prochain. En pleine effervescence et plus ou moins confiants, les futurs bacheliers ont parfois recours à divers remèdes pour apaiser leurs corps  - tendus - et leurs esprits, plutôt chargés.

Effet placebo?

En 2009, plus de 20% des jeunes (12-25 ans) déclaraient souffrir de stress en «période d’exams». Peur d’échouer, nervosité, irritation, inquiétude incessante: voilà les symptômes les plus fréquents que les  bacheliers cherchent tant bien que mal à contrer. Parmi les petits chouchous des lycéens - et de leurs parents qui eux aussi auraient tendance à se booster au même titre que leurs chérubins – on retrouve des produits composés principalement d’essence de plantes, de vitamine C et de caféine.

Mais, le plus souvent «les lycéens ont juste besoin d’être rassurés et ce soutien médicamenteux n’a souvent qu’un effet placebo», indique une pharmacienne à Paris contactée par 20Minutes. «Je vois beaucoup de lycéens et, surtout de lycéennes, totalement crispées, qui font des insomnies à cause du stress et qui veulent des traitements forts de type Guronzan, qui sont beaucoup trop chargés en caféine pour un adolescent», ajoute-t-elle.

Les fleurs de Bach

Sur les forums, dans la rubrique hyper-fréquentée «stress au bac», des pluies de messages SOS: «Comment faire pour ne pas stresser au bac?», «Avez vous essayé des traitements?». «Je vous conseille les fleurs de Bach, j’ai pris cela avant de passer mon bac et ça m’a aidé à me détendre», poste une lycéenne sur le forum Doctissimo.

Les fleurs de Bach, késako? Un traitement dit «naturel», composé de concentré d’alcool extrait des plantes lors de la rosée. L’effet est similaire à la prise d’un sédatif et donc finalement peu efficace pour les lycéens en recherche d’énergie. Le syndicat des pharmaciens ne voit pas ce traitement comme un remède miracle et le classe bien volontiers dans la catégorie charlatan. «D’ailleurs, beaucoup de pharmacies n’en proposent plus, bien que la vente marche extrêmement bien», précise la pharmacienne.

Magnésium et vitamine C

«Je conseille plutôt la prise de magnésium ou de vitamine C, à petite doses bien entendu», poursuit-elle. Et puis, pas de formule miracle: «Eviter le café, respecter ses horaires de sommeil et de repas, faire du sport pour se défouler et surtout ne pas abuser de l’ordinateur avant de dormir», conseille la jeune femme.

Bien que stress et baccalauréat ne fassent pas toujours bon ménage, au vu des résultats de 2010, 87,2 % des candidats au bac général (81,4 % bac technologique) l’ont décroché. No stress, donc.