Lipdub: L'hôpital de Lyon donne de la voix pour recruter du personnel

VIDÉO es employés de l'hôpital Edouard-Herriot ont tourné un clip contesté pour aider leur direction à embaucher...

Elisa Frisullo

— 

Capture d'écran du lipdub du personnel de l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon.
Capture d'écran du lipdub du personnel de l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon. — 20MINUTES.FR

Les personnels d’Edouard-Herriot (HEH) invités à pousser la chansonnette pour promouvoir leur hôpital. L’établissement public, confronté à une pénurie d’infirmières et de kinés, prépare actuellement un clip musical, inspiré du tube Toi + Moi du chanteur français Grégoire. La bande-son a été enregistrée récemment et le montage vidéo est en cours pour un lancement du clip prévu le 8 juin.

L’hôpital lyonnais est l’un des premiers en France à donner de la voix pour gagner en attractivité. Et pour séduire, l’établissement a travaillé les couplets et soigner les rimes. «Service public, c’est un bel héritage, pour la santé avec toi on s’engage, Edouard-Herriot tant de spécialités, à nos côtés tu aimeras bosser», peut-on entendre sur la bande-son.

«C’était mal vu de participer»

Mais cette campagne de recrutement n’est pas du goût de tous. «C’était mal vu de participer au clip. Seuls les cadres soignants et administratifs ont joué le jeu», explique Marie-Christine Pernin, délégué Sud à HEH. L’initiative a été d’autant moins appréciée que depuis plusieurs mois, certains services souffrent d’une importante pénurie d’infirmières.

«La direction met 8.000 € dans ce clip pour vendre l’hôpital, alors que c’est elle-même qui a provoqué cette hémorragie», ajoute Sud, en référence à la suppression des primes de nuits, décidée fin 2010. Depuis, les postes vacants se sont multipliés, atteignant, selon les syndicats, un déficit d’environ 150 infirmières à Edouard-Herriot et Lyon-Sud. «Les conditions de travail sont encore plus difficiles. Mais cette réalité-là, le clip n’en parle pas», regrette Marie-Christine Pernin.