Montreuil: Un immeuble s'effondre sur une maison, trois morts

FAITS-DIVERS Une femme et deux enfants ont péri dans une maison sur laquelle s'est effondré un hôtel en réhabilitation...

B.D. avec A.G. sur place

— 

Quelque 120 pompiers, issus de 20 casernes, sont intervenus à Montreuil, après l'effondrement d'un immeuble sur une maison, le 5 juin 2011.
Quelque 120 pompiers, issus de 20 casernes, sont intervenus à Montreuil, après l'effondrement d'un immeuble sur une maison, le 5 juin 2011. — 20 Minutes / Alexandre Gelebart

L'effondrement d'un immeuble d'habitation dimanche soir à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, a fait trois morts et huit blessés, selon un bilan définitif. Une femme et deux enfants sont décédés, a déclaré à Reuters Pierre Marchand-Lacour, coordinateur des services de sécurité auprès du préfet.

Selon les premiers éléments de l'enquête, ce sont les murs d'un bâtiment mitoyen de quatre étages, en cours de rénovation, qui se seraient effondrés sur la maison vers 23h20, a précisé Pierre Marchand-Lacour. Cet hôtel vétuste s'est effondré sur une maison d'un étage qui abritait deux familles africaines, au 81, avenue Parmentier, pour des raisons encore indéterminées. Sept personnes ont été blessées alors que onze au total se trouvaient dans le bâtiment au moment de la catastrophe.

Huit personnes hospitalisées

Le préfet de Seine-Saint-Denis, Christian Lambert, présent sur les lieux, a précisé que cinq enfants ont été sortis des décombres, et que «huit personnes» avaient été hospitalisées. Environ 120 pompiers, issus de 20 casernes, et accompagnés de chiens et équipés de matériel de sonorisation, ont aussitôt été dépêchés sur place, a indiqué le lieutenant-colonel Grosjean.

La maire EELV de Montreuil, Dominique Voynet, elle aussi sur les lieux, est allée au-devant des membres des familles ensevelies pour les renseigner, a constaté un journaliste de 20 Minutes sur place. «L'hôtel avait été fermé à l'initiative de la mairie», a précisé l'édile: «Il était connu comme un bâtiment vétuste et très dégradé.»