Ils veulent sortir du nucléaire

— 

L'exemple de l'Allemagne donnerait-il des idées aux Français ? Selon un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche réalisé du 1er au 3 juin sur un échantillon de 1005 personnes, une large majorité d'entre eux (77 %) souhaite l'arrêt du programme nucléaire. Ainsi, 62 % des sondés prônent une sortie progressive du nucléaire, sur vingt-cinq ou trente ans, tandis que 15 % veulent un arrêt rapide. Seulement 22 % des personnes interrogées se prononcent pour la poursuite du programme nucléaire et la construction de nouvelles centrales.