Georges Tron accusé de harcèlement sexuel: Le parquet d'Evry ouvre une enquête préliminaire

JUSTICE Les faits pourraient être qualifiés d'agression sexuelle et de viol...

J. M. avec Reuters

— 

P.VERDY / AFP

Le parquet d'Evry a ouvert une enquête préliminaire contre Georges Tron ce mercredi, à les suite d'une plainte pour harcèlement sexuel. Mais si les faits dont est accusé le secrétaire d'Etat à la fonction publique étaient avérés, ils pourraient être qualifiés d'agression sexuelle et de viol, a précisé la procureure Marie-Suzanne Le Queau. L'enquête a été confiée à la direction centrale de la police judiciaire.

«On a les dossiers des deux dames»

Georges Tron est accusé d'avoir agressé sexuellement deux ex-employées municipales de la ville de Draveil, où il est maire. Les plaignantes dénoncent les gestes déplacés du secrétaire d'Etat qui, prétextant de pratiquer la réflexologie, aurait commencé par leur masser les pieds, avant de passer à des carsesses bien plus intimes.

«Je ne suis pas naïf, on cherche à faire écho à une affaire qui se passe de l'autre côté de l'Atlantique...», a expliqué Georges Tron, en référence à l'affaire Strauss-Kahn. «On a les dossiers des deux dames. L'une est partie parce qu'elle a détourné l'argent de la régie [municipale]. L'autre parce qu'elle a eu une attitude inappropriée lors d'une réunion publique où elle s'est donnée en spectacle», a affirmé l'avocat du secrétaire d'Etat.