Orléans: Un trafiquant présumé remis en liberté en raison d'une erreur de procédure

AFP

— 

Un trafiquant d'héroïne présumé, qui devait être jugé en mai à Orléans, a été remis en liberté en raison d'une irrégularité de procédure, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Son procès avait commencé le 3 mai dernier mais son avocat a mis en cause l’ordonnance de renvoi, qui n’était qu’un copier-coller du réquisitoire du procureur – procédure interdite depuis 2007.

L’homme, âgé de 27 ans, est présenté comme un important trafiquant. En mars 2008, la police avait découvert 8 kg de cocaïne et 10 kg d’héroïne dans sa voiture, à Orléans. Il s’était enfuin, avant d’être retrouvé en février 2010 en Belgique. En juin 2010, il avait déjà été remis en liberté sous contrôle judiciaire à la suite d’une irrégularité de forme.