La création de micro-partis bat des records

EXCLUSIF Depuis le 1er janvier, 37 nouvelles structures ont été agréées...

Vincent Vantighem

— 

Trente-sept nouveaux partis politiques ont été agréés en France depuis le 1er janvier. Ce qui porte leur nombre à près de 320. Du jamais vu pour la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), qui publie, ce matin, son rapport annuel d'activité. Ce document – que 20 Minutes s'est procuré – consacre un chapitre entier aux micro-partis. Il y a les structures purement locales. Et puis, il y a les micro-partis créés par les ténors de la politique en marge de leur engagement traditionnel. Ils disposent des mêmes droits que l'UMP ou le PS…

Les gros financent les petits

Ils peuvent ainsi présenter un candidat à une élection et recevoir des dons de la part des particuliers. Un citoyen peut verser jusqu'à 7.500 euros à chaque parti existant. Les organisations sont ensuite libres d'en faire ce qu'elles veulent. Notamment transférer l'argent à un autre parti «affilié». Depuis l'affaire Woerth-Bettencourt, les micro-partis ont la réputation de n'exister que pour recueillir des dons avant de les reverser aux gros partis. «En fait, ce sont plutôt les gros qui financent les petits», dément Jean-Louis Méré, chef du service juridique à la CNCCFP. A gauche, le PS a prévu de verser de l'argent aux candidats aux primaires. A droite, les fonds servent à financer les différents courants et à nourrir le «débat d'idées», selon un responsable de la majorité. «Tous ces micro-partis sont une bonne nouvelle pour la démocratie, poursuit Jean-Louis Méré. Mais nous n'avons pas réussi à leur donner une définition claire.»

 >> LES TÉNORS

Nicolas Hulot 2012 (75) * Dirigeant: Gérard Feldzer (consultant en aéronautique)

Association de soutien à l’action de Benoist Apparu (51) Dirigeant: Benoist Apparu (secrétaire d’Etat au Logement)

Le 10e en mouvement (75) Dirigeant: Benjamin Lancar (président des Jeunes Populaires, UMP)

Agir pour Colombes (92) Dirigeante: Rama Yade (ambassadrice à l’Unesco)

Ligue du Sud (84) Dirigeant: Jacques Bompard (maire d’Orange)

Renouveau français (49) Dirigeant: Thibaut de Chassey

Des idées et des rêves (75) d’Arnaud Montebourg Dirigeant: Thierry Mandon (maire de Ris-Orangis)

100% Asnières (92) Dirigeante: Marie-Dominique Aeschlimann (conseillère régionale)

>> LES LOCAUX

Bloc identitaire-Mouvement social européen (06)

Ensemble pour la 7e (91)

Mouvement politique d’éducation populaire (75)

Ensemble, redressons la France (51)

Palaiseau à venir (91)

Alliance populaire pour le Calaisis (62)

Génération Asnières (92)

Nouvelle Union française (88)

A Strasbourg (67)

Rassemblement pour la France (75)

Parti des Indigènes de la République (93)

Union gaulliste sociale pour les Colombiens (92)

Le Mouvement de la diversité (98)

Rassemblement respect Réunion (97)

Le XII solidaire (75)

Union républicaine populaire (11)

Union centriste démocrate (69)

Avenir sud 77 (77)

France Energies (92)

Osons Midi-Pyrénées (82)

Parti des retraités indépendants (75)

Villeneuve Passion (47)

Jeanne (75)

Les Centristes humanistes (17)

Ambition citoyenne et solidaire pour l’Yonne (89)

Le Mouvement indépendant populaire (92)

Paris 2014 (75)

Le Mouvement unitaire des droites indépendantes (76)

Le Bon Sens en Puisaye (77)

 

*Nom du parti et département de création.