Procès Clearstream: L'épouse d'Imad Lahoud prend l'affaire au pied de la lettre

JUSTICE L'informaticien au coeur de l'affaire et sa femme passent à la barre...

Vincent Vantighem

— 

Imad Lahoud au Palais de Justice.
Imad Lahoud au Palais de Justice. — T. CAMUS / AP / SIPA

En première instance, l'épouse de Dominique de Villepin était venue soutenir son mari jusque dans le Palais de Justice de Paris. Ce lundi matin, c'est celle d'Imad Lahoud qui fera son apparition dans la tentaculaire affaire Clearstream. Après avoir écrit à la cour la semaine dernière, Anne-Gabrielle Heilbronner-Lahoud viendra témoigner des «relations» qu'entretenait son mari avec l'ancien Premier ministre.

Le manuscrit relu et amendé?

C'est peut-être la dernière chance pour Imad Lahoud de sauver la face. Empêtré dans ses mensonges à répétition, le mathématicien, falsificateur des fichiers Clearstream, inspire moins que jamais confiance. Mais son épouse, elle, viendra apporter un éclairage nouveau: celui de l'histoire du livre d'Imad Lahoud. Avant la publication de cet ouvrage, elle prétend en effet avoir joué le rôle de messager pour que Dominique de Villepin en prenne connaissance et apporte les modifications qu'il souhaite.

>> Suivez le procès Clearstream en direct par ici

«J'ai remis le manuscrit à Philippe Faure, indique-t-elle dans une lettre à la cour. Philippe Faure devait le remettre à Dominique de Villepin […] qui avait souhaité le relire avant sa publication.» L'ancien Premier ministre a toujours nié avoir relu et amendé ce livre. Quant à Philippe Faure, aujourd'hui ambassadeur de France à Tokyo, il s'estime «étranger à toute cette affaire». A tel point qu'il ne sera pas là pour témoigner.