Marseille: Tirs à la kalachnikov dans les quartiers nord après la mort de l’ado tué lundi

FAIT DIVERS Des coups de feu ont retenti dans la nuit de jeudi à ce vendredi au lendemain de la visite de Claude Guéant...

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Les quartiers nord de Marseille sont toujours sous le choc de la mort, lundi, d’un adolescent de 15 ans, tué par un quinquagénaire alors qu’il entrait par effraction dans une société de gardiennage. Des tensions sont toujours vives dans ces quartiers, où, rapporte la chaîne I-Télé, une grenade a été dégoupillée et des tirs de kalachnikov ont été entendus dans la nuit de jeudi à ce vendredi. A Septemes-les-Vallons, le journaliste rapporte qu’aucun blessé n’est à déplorer, mais parle d’«acte raté».

Une flambée de violence qui intervient au lendemain de la visite du ministre de l'Intérieur Glaude Guéant qui a annoncé un renfort de 139 policiers dans la ville, dont les élus réclamaient plus de moyens après la mort du jeune de 15 ans.

Jeudi, l’auteur du coup de feu mortel a été mis en examen pour homicide volontaire et infraction à la législation sur les armes et écroué. Il a tiré à trois reprises avec une carabine 22 Long Rifle, alors qu’il n’était pas menacé. La légitime défense n’a donc pas été retenue.

>> Reportage sur les tensions de la nuit à Marseille de BFM TV