Le Luxembourg s'inquiète de la centrale française de Cattenom

Avec Reuters

— 

Le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker a alerté jeudi son homologue français François Fillon sur les risques que représentait pour le Grand-Duché la centrale nucléaire de Cattenom, en Lorraine.

Située dans le département de la Moselle, elle se trouve à 12 kilomètres de la frontière luxembourgeoise.

En cas de problème, «nous devrions évacuer tout le territoire»

«Cette centrale pose problème dans la mesure où si elle n'était pas sûre et si un accident devait s'y produire, nous devrions évacuer tout le territoire luxembourgeois, qui se caractérise par son exiguïté», a déclaré Jean-Claude Juncker après un déjeuner de travail avec François Fillon à Matignon.

Le Premier ministre français a demandé le mois dernier un examen de la sûreté de toutes les installations nucléaires françaises à la lumière de l'accident de Fukushima, au Japon.

Jean-Claude Juncker a dit avoir «lourdement insisté» ce jeudi auprès de François Fillon pour que des experts luxembourgeois soient associés aux tests concernant la centrale de Cattenom. Le chef du gouvernement français l'a assuré que tel serait le cas, a-t-il ajouté.