Arrestation de migrants à Paris: Des associations dénoncent une réponse policière «disproportionnée»

Avec Reuters

— 

Des associations et organisations syndicales ont fait part de leur indignation ce jeudi, après l’arrestation mercredi soir de plusieurs dizaines d'immigrés tunisiens réfugiés au parc de la Villette (19e arrondissement).

Pour France Terre d'Asile, la réponse policière apportée à la situation des jeunes Tunisiens arrivés en France «est inacceptable parce que disproportionnée». Les interpellations ont eu lieu à proximité des lieux de distribution alimentaire par la Croix Rouge, «sur des personnes en grande précarité», souligne-t-elle dans un communiqué.

La «politique anti-immigrés» du gouvernement

«Les droits de l'Homme et le droit d'asile sont bafoués par ce gouvernement. Ce dernier n'a de cesse de mener une politique anti-immigrés», estime de son côté l'Union syndicale solidaire.

Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) souligne que des mineurs figurent parmi les migrants et qu'ils devraient être spécialement protégés au titre des lois sur la protection de l'enfance.

«A l'heure où la Tunisie accueille elle-même plus de 200.000 personnes ayant fui la Libye voisine, la France, comme l'Union européenne, devrait arrêter de se couvrir de honte en pratiquant le repli frileux», ajoute le Mrap.