Rapt de deux Français à Abidjan: Ouattara «très inquiet»

© 2011 AFP
— 

Le président ivoirien Alassane Ouattara se dit «très inquiet» pour deux Français qui avaient été enlevés le 4 avril à Abidjan, au plus fort des combats entre ses partisans et ceux de son rival déchu, Laurent Gbagbo, dans un entretien au quotidien français La Croix. «Je suis très inquiet. J'ai demandé à ce que les responsables militaires arrêtés soient interrogés. Cela n'a encore rien donné», a-t-il déclaré dans cette interview à paraître jeudi.

Les deux Français sont le directeur de l'hôtel Novotel d'Abidjan, où a eu lieu le rapt, et un chef d'entreprise. Ils ont été enlevés en compagnie de deux autres personnes, un Malaisien et un Béninois. L'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Jean-Marc Simon, avait lancé le 15 avril à la télévision ivoirienne un «appel à témoins» après le rapt de ces quatre personnes.