Tauromachie: Brigitte Bardot adresse une violente lettre au «ministre de l'inculture» Frédéric Mitterrand

Avec Reuters

— 

Brigitte Bardot a vivement reproché à Frédéric Mitterrand le classement de la tauromachie au Patrimoine culturel immatériel français, qualifié de «grosse connerie» attribuée au «ministre de l'Inculture».

Dans une lettre ouverte publiée ce mardi, l'ancienne actrice désormais au service de la cause animale dénonce une décision «scandaleuse».

Le «minable gouvernement qui vous emploie»

«En inscrivant la tauromachie à l'inventaire du patrimoine culturel de la France, vous venez de faire la plus grosse connerie de votre vie !», écrit Brigitte Bardot. A un an de l'élection présidentielle, «vous avez probablement voulu vous mettre au diapason du minable gouvernement qui vous emploie auquel vous venez de porter "l'estocade" définitive et sans appel», ajoute l'ancienne star du grand écran.

Rappelant que «seuls les imbéciles ne changent pas d'avis», Brigitte Bardot demande à Frédéric Mitterrand de «revenir sur cette scandaleuse décision».

Des corridas sont organisées dans environ 75 villes et villages de France dont Nîmes, Arles, Béziers, Bayonne et Dax. Leurs défenseurs invoquent le poids de la tradition et les retombées économiques qui en découlent, alors que les amis des animaux condamnent des pratiques jugées «barbares».