Le porno soft en 3D plus fort qu'«Avatar»

CINÉMA es cinémas d'Hong-Kong projetant «Sex and Zen: Extreme ecstasy» sont pris d'assaut...

J. M.

— 

Capture écran du film chinois «Sex and Zen-Extreme Ecstasy».
Capture écran du film chinois «Sex and Zen-Extreme Ecstasy». — DR

James Cameron peut aller se rhabiller. Ou l’inverse, puisque c’est le film porno en 3D chinois Sex and Zen: Extreme ecstasy qui vient de dépasser son film Avatar, jusqu’alors détenteur du record de recettes à Hong-Kong.

>> La 3D, l’avenir du porno ? Le monde du X est sceptique

Le porno (soft, comme en atteste la bande-annonce sous cet article) a certes coûté plus de 2,65 millions euros à ses producteurs, mais ces derniers annoncent ce jeudi qu’après une semaine de diffusion à Hong-Kong, il a déjà rapporté plus de 247.000 euros alors qu’Avatar avait engrangé moins de 230.000 euros.

D’autres films à venir

Le film, premier du genre, a profité de la censure chinoise puisque les amateurs de tout le pays se sont rendus à Hong-Kong, grâce notamment à d’opportunistes agences de voyages qui avait inscrit le film à leur catalogue.

Le succès de One Dollar Production, la mal nommée société hongkongaise, pourrait en annoncer d’autres puisqu’un réalisateur italien planche déjà sur un remake 3D de Caligula tandis que la société Hustler prépare la version X et tridimensionnelle d’Avatar.