Police: Guéant annonce des «patrouilleurs» dans les rues

SOCIÉTÉ ur créer du lien avec la population, mais réfute un retour de la police de proximité...

© 2011 AFP

— 

AFP PHOTO GEORGES GOBET

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a annoncé mercredi à Bobigny la création de policiers «patrouilleurs» pour «donner plus de visibilité» à la police. «Il faut lutter contre la délinquance, la criminalité, les faire reculer et créer un climat, une ambiance de sécurité», a déclaré le ministre. «Pour cela il faut donner plus de visibilité à la police», a-t-il ajouté à la préfecture de Seine-Saint-Denis, à l'occasion du premier anniversaire de la nomination comme préfet de ce département de Christian Lambert, ancien chef du Raid (unité d'élite de la police).

L'entourage de Claude Guéant a réfuté auprès de l'AFP qu'il s'agisse d'un retour à la police de proximité telle que mise en place par le gouvernement socialiste de Lionel Jospin avant d'être supprimée dans les faits par Nicolas Sarkozy après son arrivée en 2002 au ministère de l'Intérieur.

Réactiver le «contact avec la population»

Toujours selon l'entourage du ministre, les missions de ces «patrouilleurs», qui circuleront généralement «en binômes» - à pied, en vélos, rollers ou en voiture -, seront «notamment» d'entretenir le «contact avec la population», d' «observer et écouter, se renseigner, interpeller».

«Ces patrouilles seront fonction de l'observation de la délinquance réelle, avec des créneaux horaires adaptés à la réalité de la délinquance», a encore fait valoir l'entourage de Claude Guéant.