Le bâtonnier de Créteil demande de ne pas appliquer la réforme de la garde à vue

avec AFP

— 

Le bâtonnier de Créteil, 4e tribunal de France, a reconduit jusqu'au 27 avril son appel à ne pas appliquer immédiatement la réforme de la garde à vue, estimant que les conditions d'intervention des avocats restaient «floues», a-t-il indiqué ce mercredi à l'AFP. La réforme qui s’applique depuis vendredi dernier impose notamment la présence d’un avocat tout au long de la garde à vue – et non plus durant la première demi-heure d’entretien.