L’affiche controversée de la Gay Pride abandonnée

© 2011 AFP

— 

Les organisateurs de la Marche des Fiertés (Gay Pride) prévue le 25 juin à Paris ont décidé mardi d'abandonner l'affiche annonçant cette manifestation, montrant un coq avec un boa en plumes autour du cou, jugée stigmatisante par une association.

Le Refuge, qui aide les adolescents et jeunes adultes victimes d'homophobie, avait demandé vendredi le retrait de cette affiche, qui, selon elle, «stigmatise» les homosexuel(le)s et constitue «un grand pas en arrière dans la lutte contre l'homophobie».

«Pour l'Egalité: en 2011 je marche, en 2012 je vote»

Dans un communiqué publié à l'issue de la réunion de sa commission politique mardi soir, l'Interassociative lesbienne, gay, bi et transsexuelle (Inter LGBT), organisatrice de la Marche des Fiertés, a dénoncé «les différents procès contradictoires intentés» contre cette affiche.

Celle-ci, assure l'association, «n'est ni un hommage nationaliste rendu à l'extrême droite, ni une profession de foi machiste et misogyne, ni une réduction du mouvement LGBT aux pires clichés homophobes».

«Toutefois, l'Inter-LGBT a fait le choix de ne pas utiliser davantage cette affiche» et sa communication s'appuiera désormais exclusivement sur son mot d'ordre : «Pour l'Egalité : en 2011 je marche, en 2012 je vote».