Nouveaux témoignages accusant Berlusconi

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Après les témoignages d’Ambra Battilana et de Chiara Danese, de nouveaux témoignages pourraient surgir sur les soirées «bunga bunga» de Silvio Berlusconi, le président du Conseil italien, dans le procès du «Rubygate», rapporte le site du quotidien italien Il Corriere della Sera.

D’autres jeunes femmes seraient, selon le quotidien, prêtes à témoigner devant la justice. Le témoignage de Michelle Conceicao Oliveira serait précieux. La jeune brésilienne, qui a hébergé pendant plus d’un mois «Ruby», a fait savoir qu’elle est prête à «tout raconter» devant un tribunal quand elle sera appelée à la barre. «Je ne risquerai pas la prison pour sauver les autres», a-t-elle déclaré. 

La jeune femme a en outre raconté que «Ruby» aurait jeté dans les toilettes de nouveaux documents d’identité que quelqu’un lui aurait fourni pour se créer une nouvelle identité, alors que la police arrivait chez Michelle Conceicao Oliveira.

>> Les photos d’une des accusatrices de Silvio Berlusconi, Ambra Battilana