Affaire Kieffer: La famille du journaliste reçue par l'ambassadeur ivorien à Paris

© 2011 AFP

— 

L'ambassadeur de la Côte d'Ivoire à Paris a assuré mercredi à la famille du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer, disparu en Côte-d'Ivoire en avril 2004, que «toute la lumière» serait faite dans ce dossier, a rapporté l'organisation Reporters sans frontières. Pour commémorer le septième anniversaire de la disparition du journaliste, le 16 avril 2004, ses proches organisent samedi une marche silencieuse qui partira de la place de la Bourse, à Paris, a indiqué RSF.

Trois jours avant cet anniversaire, «l'ambassadeur de Côte d'Ivoire à Paris, Ally Coulibaly, a reçu, le 13 avril 2011, Osange Silou-Kieffer, l'épouse du journaliste, Canelle Kieffer, sa fille, Aline Richard, présidente de l'association Vérité pour Guy-André Kieffer, et deux représentants de Reporters sans frontières», a indiqué l'organisation dans un communiqué. Le représentant des nouvelles autorités ivoiriennes a promis que «toute la lumière» serait faite dans ce dossier, selon RSF.

Obstructions

«Cette affaire a longtemps connu des obstructions dans la manifestation de la vérité. A un moment donné, les auteurs de l'enlèvement de Guy-André Kieffer ont bénéficié d'une protection. Cette situation est terminée. La justice passera», a également déclaré le représentant ivoirien selon des propos rapportés par RSF.

Au moment de sa disparition, Guy-André Kieffer enquêtait sur des malversations, notamment dans la filière cacao, impliquant des proches du pouvoir. Il a été vu vivant pour la dernière fois le 16 avril 2004 sur un parking d'Abidjan alors qu'il avait rendez-vous avec Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l'épouse de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. Son corps n'a jamais été retrouvé.