Marine Le Pen: son parrain arrêté pour proxénétisme aggravé à Pigalle

C. F.

— 

«L’Empereur de Pigalle» est tombé. Henri Botey, 77 ans, plus connu sous le surnom de Monsieur Eric dans le monde de la nuit parisienne, a été mis en examen pour proxénétisme aggravé et placé en détention à en fin de semaine dernière à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), révèle ce jeudi Le Parisien.

Ce passionné d’art, qui est aussi le parrain de Marine Le Pen, la présidente du Front national, est poursuivi pour avoir tenu, en sous-main, deux bars dans lesquels des hôtesses monnayaient leurs charmes, le Lorelei et le Mucha, situés rue Frochot, indique le quotidien, précisant que l’une de ses principales complices, Isabelle, âgée 50 ans, a aussi été placée en détention provisoire.

«Les deux bars rapportaient environ 50.000 euros mensuels, confie une source proche de l’affaire dans les colonnes du journal. Il n’y a rien au nom d’Henri Botey. Même l’appartement qu’il occupe -dans le 9e arrondissement- est la propriété d’une société civile immobilière dans laquelle il a des parts.» Près de 55.000 euros ont été saisis au cours des perquisitions dans l’appartement parisien et dans le manoir normand de Monsieur Eric.

Etant donné les débordements systématiques sur ce type d'article, nous sommes contraints de le fermer aux commentaires.