Loi sur le voile intégral: Des menaces contre la France sur Internet

TERRORISME La France, les Français et les intérêts français dans le monde seront considérés comme des cibles tant que la loi n'est pas abrogée selon un forum réputé proche d'Al-Qaida...

Reuters
— 
Deux femmes portent le niqab, ou voile intégral, à Montreuil, en mai 2010
Deux femmes portent le niqab, ou voile intégral, à Montreuil, en mai 2010 — FRED DUFOUR/AFP

De nouvelles menaces contre la France. La loi sur l'interdiction du voile intégral en France entrée en vigueur lundi a provoqué sur Internet des appels anonymes à des représailles violentes contre le pays, rapporte le site américain de surveillance terroriste SITE. Ce dernier indique que la France, les Français et les intérêts français dans le monde seront considérés comme des cibles par les jihadistes tant que la loi n'est pas abrogée.

«Sarkozy, laisse tranquille nos sœurs ou nous serons vraiment obligés de passer à l'acte», écrit un internaute sous l'identité «Jabeen of Abdoullah Azzam», sur le forum en langue arabe Shumukh al Islam, selon SITE. Le forum jihadiste Shumukh-al-Islam est considéré comme la voix d'Al-Qaida sur Internet. «Déclarons la guerre contre les croisés français!», lance «al katebat al khdra» [le bataillon vert] sur le même forum. «La France après une telle décision connaîtra destruction et malheur», ajoute-t-il.

Appels à Ben Laden

Un autre participant au forum, qui envoie des messages sous l'identité d' «Abouhamza», demande à Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) d'attaquer la France, plus grand ennemi de l'islam que les Etats-Unis, selon lui. Des membres du forum, dans des messages écrits le mardi 12 avril, appellent Oussama ben Laden à commettre des attaques contre la France et proposent la création d'un fonds pour planifier et exécuter des attaques contre la France et les intérêts français, selon SITE.

La loi sur l'interdiction du voile intégral, qui interdit «la dissimulation du visage dans l'espace public», sert officiellement à réaffirmer les valeurs de la République et vise les adeptes du voile intégral islamique - burqa ou niqab. Le texte prévoit une amende de 150 euros pour les porteuses de voile intégral couvrant tout le corps à l'exception des yeux. Forcer quelqu'un à porter le voile intégral sera désormais puni d'un an de prison et 30.000 euros d'amende.