Le FMI inquiet de la hausse des matières premières

Avec Reuters

— 

Le prix croissant du pétrole et des autres matières premières représente, de l'avis du Fonds monétaire international (FMI), de nouveaux risques pour l'économie mondiale, a estimé lundi un haut responsable allemand. Selon ce dernier, les ministres des Finances du G8 se réuniront jeudi, en marge des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale, afin de faire le point sur la situation politique dans le monde arabe. Les conflits dans cette région, en particulier en Libye, ont contribué à porter le brut à des plus hauts de deux ans et demi.

Par ailleurs, le FMI estime que le séisme survenu le 11 mars au Japon amputera le produit intérieur brut du pays de 3% à 5%, a indiqué le responsable, tout en soulignant que l'impact total restait difficile à évaluer en raisons des incertitudes qui pèsent toujours sur la centrale nucléaire de Fukushima.