Mis en examen pour escroquerie après s'être vanté d'être un pirate à la télé

© 2011 AFP

— 

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour escroquerie contre un pirate informatique qui s'était vanté à la télévision d'avoir pénétré le système informatique du groupe Thalès, a-t-on appris lundi de source judiciaire. Interpellé le 7 avril à Paris, le pirate informatique a été placé en détention provisoire.

Le groupe Thalès avait porté plainte après la diffusion récente d'une émission, Complément d'enquête, sur France 2 au cours de laquelle le pirate s'était vanté d'être rentré dans l'intranet de l'entreprise et dans celui de l'armée.

Des numéros de carte bancaire

L'individu a été mis en examen notamment pour accès frauduleux à un système de traitement automatique de données, vol et abus de confiance.

Au cours de la garde à vue, les enquêteurs ont en outre découvert des centaines de numéros de cartes bancaires et de coordonnées bancaires que le pirate aurait acquis sur des sites internet illégaux, selon la même source. Le pirate a reconnu les avoir utilisés pour faire des achats pour lui-même et des tiers. A la suite de cette découverte, il a été mis en examen pour escroquerie en bande organisée.